Bac de l’avent 2019 – Jour 22

Quand on aime on ne compte pas.

Il est vrai qu’arriver à un tel volume de production en utilisant toujours autant de houblon et en sortant toujours de la bière d’aussi bonne qualité, ce n’est vraiment pas chose aisée.

A ce niveau là on ne peut rien (ou presque) reprocher aux punks écossais de Brewdog.

Ce 22eme jour fait la part belle à la Homecoming, une american IPA de derrière les fagots titrant à 7,5% vol !

ADF859C2-9F0F-4ED2-B9F8-54AD9B4ACF3D

Visuellement belle robe orangée limpide, col de mousse blanc crème fin.

Ouvrez un Oasis ou cette bière et vous aurez cette même sensation tropicale explosive. Merveilleusement bien préservée.

En bouche, c’est multiple. Belle attaque chaleureuse, un peu piquante de l’alcool. Au niveau du goût, on retrouve le malt, le fruit (on n’est pas bien là dans les tropiques?), une pointe de caramel et la dose de houblon donne une sensation épicée. Finale bien sèche et amère qui laisse longtemps ce sublime goût de houblon.

Santé les punks !

 

 

Bac de l’avent 2019 – Jour 24

Dernier jour de ce bac de l’avent version 2019 !

Focus sur l’un des plus nobles projets brassicoles en Wallonie, j’ai nommé la Brasserie de la Lesse.

Exemple d’économie coopérative à finalité sociale, cette belle entreprise a investi récemment dans un bel outil de production flambant neuf qui leur permet de voir l’avenir sereinement.

Matières premières locales et bio, gouvernance partagée, coopérative locale, économie locale et pas d’exportation, tels sont les principes de la Lesse.

81487815_458519998109979_9062735419556233216_n

Pour ce jour de réveillon, une bière brune de Noël réconfortante à la belge.

Visuellement, robe brune rougeâtre, col de mousse épais, effervescent.

Le nez est clairement porté par la douceur des malts et des épices (cardamome?).

En bouche, c’est puissant, rond, chaleureux et piquant par l’alcool, épicé, gourmand, bref de quoi rivaliser avec votre rôti de biche ou votre buche à la crème.

Santé et un très Joyeux Noël ! A très bientôt et merci de nous avoir encore suivis pour ce 5ème calendrier de l’avent !

Bac de l’avent 2019 – Jour 23

Jour 23, jour bruxellois !

Le Brussels beer project est le troublion du monde craft en déménageant tout sur son passage depuis 2013.

Lancé sur base de crowdfunding et d’une imparable approche marketing cette brasseripicco belloe s’est fait une jolie place dans le paysage craft bruxellois et belge.

Avant l’orgie de Noël, nous vous proposons une bière sans alcool ou quasi, la Picco Bello qui titre à 0,3% vol.

Visuellement, robe blond paille, voile mousse légère et aérienne.

Le nez est un peu levuré, mais frais avec une légère pointe d’acidité déjà présente, très citrique.

En bouche, goût fruité agrumes, on part assez vite sur cette pointe d’acidité, qui donne du relief au peu de matière de cette bière sans alcool.

Une limonade un peu acidulée, un brin sucrée et aux arômes fruités. Santé les BOB !

Bac de l’avent 2019 – Jour 21

Pour ce 21ème jour, on reste en Belgique chez les brugeois (presque, allez) de Viven.

Fondée en 1999 sous le nom de Chapelle de Viven, cette brasserie va évoluer sous le nom de Viven dès 2003 et s’est très vite démarqué du monde brassicole belge parfois trop classique avec des styles modernes anglo-saxons comme leur Imperial IPA, Master IPA, Smoked Porter,…

La bière du jour est un style intéressant de Champagner Weisse, une bière blanche à la base typique allemande mais ici fermenté avec des levures de champagne.

viven

Visuellement, robe blonde claire, mousse blanche aérienne.

Le nez est franchement marqué par des notes phénoliques (ça le fait toujours de dire ça) qui font penser à du clou de girofle.  Ces arômes sont typiques des bières de type Hefeweisse. Notes de banane aussi.

En bouche, c’est assez rond, la levure a laissé pas mal de sucres résiduels, le goût épicé renforce cette sensation de douceur.  On se demande certes ce que la levure de champagne a bien pu apporter tant le côté « Hefeweisse » est présent. L’ensemble est cela dit très bien équilibré.

Proooooost !

Bac de l’avent 2019 – Jour 20

Pays de Charlerwaaaaaa, c’est toi que je préfèreeeeeu !

Cap sur cette belle ville de Charleroi (oui je vous assure ;-)) avec la Manufacture urbaine.  Ils en avaient étonné plus, en rénovant en 2017 l’ancienne médiathèque en un brewpub/restaurant super hype…

2 ans plus tard, après avoir lancé un restaurant gastronomique sur les quais, un tout nouveau site d’embouteillage/soutirage sur l’ancien site minier du Martinet,…ils font encore l’actualité en s’unissant dernièrement avec la Brasserie du Pays noir pour ne former plus qu’une seule brasserie made in Charleroi.  Bref, ça bouge chez nos amis carolos.

Rien de tel qu’une bière noire, dans une bouteille noire, avec une capsule noire et une étiquette noire (!) pour symboliser ce pays noir !

asphalte

Visuellement, robe foncée noire, fin col de mousse blanc-crème.

Au nez, on sent la poudre de cacao, notes légères de grains torréfiés/brulés.

En bouche, on sent du piquant, le corps est léger, la sensation en bouche est vraiment sèche, l’étiquette annonce une bière désaltérante et on y est clairement !

Santé les zèbres !

Bac de l’avent 2019 – Jour 19

Direction les Pays-Bas et plus particulièrement la ville de Breda où la brasserie Frontaal sévit depuis 2013 dans l’univers craft qui bouillonne complètement chez nos voisins bataves.

On les avait déjà mis l’année dernière, c’est avec grand plaisir qu’ils nous reviennent avec une terrible Double IPA à 8,5% vol !

Encore une cannette vous allez dire…pour ce genre de bière, ultra houblonnée, l’obscurité totale qu’offre l’aluminium est clairement un avantage d’un point de vue qualitatif quand on sait que les rayons UV, la lumière donc, sont vraiment destructeurs des molécules de houblon !

79836725_2496081573996117_544987871908462592_n

Visuellement, couleur bien dorée/ambrée qui annonce une belle composante maltée. Mousse effervescente, un peu superficielle, qui retombe vite.

Au nez, on sent les fruits confits, il y a une note très douce, comme de la confiture de fruits jaunes. On retrouve des arômes de pin aussi. Notes chaleureuses d’alcool qui annoncent les 8,5% vol.

En bouche, c’est explosif, on est à la fois sur le piquant et la chaleur de l’alcool, le houblon amène une multitude de sensations : on du fruité, du piquant, un côté épicé et bien sûr une grosse amertume finale qui laisse une superbe longueur en bouche !

Santé à tous !

Bac de l’avent 2019 – Jour 18

Pour ce 18ème jour, découvrons L’Arogante, un projet wallo-flamand (contraction La Roche en Ardennes x Gand), un wallon et un flamand qui unissent leur force pour faire un projet commun, c’est pas assez dans l’air du temps, ça !

3 bières à leur gamme (une blonde houblonnée, un stout et cette petite dernière) qui s’implantent vraiment pas mal sur le marché depuis maintenant 5 ans.

 

image1

Leur session est une vraie bière session titrant à 3,9% vol, le mot session est un terme anglais décrivant généralement des session nights, ces soirées où on peut discuter et boire pas mal de verres entre amis sans être trop entamé pour rentrer chez soi…

Visuellement, robe blonde limpide, beau col de mousse blanc crémeux.

Le nez est très agréable sur les fruits tropicaux, les houblons choisis ne sont bien sûr pas pour rien (Cascade, Centennial et Mosaic).

En bouche, c’est assez sec, l’amertume est bien tranchante, même si l’utilisation d’avoine a permis d’adoucir et de complexifier la sensation gustative. Pour une bière à moins de 4% vol, le goût y est et c’est très agréable.

A boire sans soif !

Bac de l’avent 2019 – Jour 17

Jour 17, Mikkeler Day !

Mikkeler c’est quand même une sacrée histoire, fondée il y a 10 ans au Danemark par deux frères jumeaux, Mikkel et Jeppe, des petits génies en marketing brassicole.  Sans avoir d’installations propres, cette brasserie a reçu une aura internationale grâce à des années de créativité sans fin qui lui ont valu des centaines et des centaines de bières différentes, avec plusieurs bars à la clé, un peu partout dans le monde.

Coup de maître en communication ou réelle bisbrouille, les deux frangins se sont éloignés, un point tel point que Jeppe s’est exilé aux USA pour créer sa propre brasserie au nom évocateur : Evil Twin (Jumeau maléfique), nouvel acteur majeur de la scène craft américaine.

IMG_20191217_105010

Intéressons-nous à leur Stick a finger in the soil, un magnifique pale ale à 4,6% vol.

La robe est d’un superbe orange limpide avec une mousse blanche crémeuse.

Le nez est tout autant superbe avec des notes de pin, ananas et beaucoup de douceur comme un bon caramel.

En bouche, on retrouve le fruit (ananas) et une sensation faussement sèche avec gustativement de la rondeur mais une finale abrupte qui laisse des notes amères et acidulées (zestes d’agrumes, orange sanguine,…).

Stikke en finger i jorden !

 

 

 

Bac de l’avent 2019 – Jour 16

Pour ce jour 16, cap sur Gembloux et son Abbaye de Gembloux.

Projet porté par les étudiants depuis 1980 !, cette bière a connu un récent lifting (dont la recette!) avec une belle redynamisation lancée par toute une communauté (Faculté, étudiants, ingénieurs, coopérative,…) dont le but est de construire une brasserie flambant neuve au sein de la Faculté, au sein donc du site de l’Abbaye de Gembloux.

Résultat de recherche d'images pour "abbaye de gembloux"

Actuellement produite sous total contrôle gembloutois à la Manufacture Urbaine de Charleroi, cette bière a désormais l’ambition de sortir du cercle estudiantin et porter fièrement la Faculté de Gembloux localement et au delà.

BrasserieGemblouxVerreTripleSit2_RGB copy

Le style est exactement une Triple Lager, puisque il s’agit bien ici d’une basse fermentation, qui titre à 8% vol.

Visuellement, robe ambrée trouble, mousse charnue blanc-crème.

Le nez est doux, beau travail sur le malt, on sent des notes biscuitées, et par ailleurs une touche florale.

En bouche, c’est onctueux, des notes de miel se font ressentir, le corps est léger, la basse fermentation permet de ne pas laisser trop de sucres résiduels, la finale est plutôt sèche et une fine amertume se fait ressentir de manière exponentielle.

Un travail tout en équilibre ! L’Abbaye ne périra pas !

 

Bac de l’avent 2019 – Jour 15

Nos grands copains de l’Ermitage.

Lancée en 2017, Nacim, François et Henri vivent une belle success story avec leurs magnifiques bières toutes empruntes d’une belle signature houblonnée.

Les Lanterne, Noire du midi, Théorème de l’empereur, Soleil, ont fait un sacré bout de chemin en capitale, sans parler de leurs multiples bières one shot qui ravissent de plus en plus de fans ermites.

Récemment, leur premier bar a ouvert à Saint-Gilles, au programme, des succulentes bières à la pompe avec comme crédo bien légitime : BIEN LE DROIT DE BOIRE UN VERRE !

79712409_744450702702912_5954026636033654784_n

Intéressons nous à leur Laboratoire d’alchimie #5 – Black IPA !

Visuellement, une belle robe noire, mousse grossière brune.

Le nez est clairement porté sur le houblon travaillé en single hop, le Sorachi Ace, une variété d’origine japonaise qui donne des notes d’agrumes, de noix de coco et de bois.

En bouche, on le retrouve bien ce houblon, une belle attaque résineuse vous prend le palais, ensuite viennent la citronnelle, l’espresso, le zeste d’agrumes, le chocolat amer, pour terminer sur un goût bien résineux de houblon qui termine votre expérience gustative.

Santeï bruxelles !