Bac de l’avent – Jour #5

Written by Antoine Malingret on 5 décembre 2016

fullsizerender6

Aaaaah les Oud Bruin (ou littéralement Vieille Brune :-)) !

Ce style de bière, typique de la région de Courtrai, est issu d’une fermentation mixte.  La première fermentation est de type « haute », signifiant que la levure travaille à haute température.  La bière ainsi obtenue est ensuite conservée durant de longs mois de garde durant laquelle s’opère une sorte de fermentation spontanée qui apporte l’acidité à la bière.  De plus, au niveau biochimique, une réaction se produit entre le groupe acide et groupe alcool, résultant à la formation d’un groupe ester, qui donne généralement des notes très fruitées.

La Brasserie  Verzet, initialement fondée par 3 potes de l’université de Gand, nous produit une excellente Oud Bruin portée plutôt sur l’acidité.  En effet, les Oud Bruin sont généralement en balance entre l’aigreur et la douceur (côté aigre-doux typique), disons qu’ici cela penche plutôt sur le côté aigre :-)

Niveau dégustation :

Visuellement, la robe a des beaux reflets rougeâtre, la mousse présente une couleur blanc cassé voire brunâtre.

Au nez, on sent l’acidité, la madérisation (la bière a connu une oxydation naturelle) et des notes de fruits rouges (fraises?).

En bouche, on fait d’abord travailler les papilles latérales, on a une sensation de resserrement de la langue, c’est bon signe, l’acidité et le côté suret de la bière jouent ici leur rôle !  Ceci vient littéralement assécher le palais, conférant un incroyable pouvoir de désaltérance.  Sensation astringente sur le milieu arrière de la langue, on est ici sur des fruits (baies noires?) qui seraient en tout début de mûrissement.

ampoule

Petit conseil, il est tout à fait conseillé d’équilibrer l’acidité de cette bière avec un met : jouez plutôt sur un accord de contraste en coupant l’acidité par quelque chose de riche, gras, voire bien salé, iodé.  Par exemple, un fromage puissant et gras (un bleu ou même du fromage de Herve) ou un poisson gras et fumé (saumon, truite fumée).

Bonne (re-)découverte à tous.

Antoine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *