Bac de l’avent – Jour #16

Written by Antoine Malingret on 16 décembre 2016

fullsizerender16

La brasserie Dilewyns est une brasserie familiale lancée en 2005 à Dendermonde.  Ils ont une belle gamme, allant de la Quinto à 5% vol à leur Winter qui tire sur les 10% vol.

Abordons aujourd’hui sous un soleil radieux les bières triples. La dénomination triple est issue d’une appellation monastique, à l’origine, les moines étaient habitués à produire des bières légères, des bières de table (exemple : l’Orval vert, la Chimay Dorée,…). Ils se sont ensuite mis à produire des brassins avec une dose de malt 3 fois supérieure à ce qu’ils mettaient pour leur bière de table. 3 fois plus de malt, 3 fois plus de sucres pour les levures qui par la fermentation alcoolique donnaient donc un taux d’alcool plus élevé et des bières plus fortes. Les triples étaient nées, et classiquement toute triple est blonde et titre entre 8 et 10% vol.

Avec la Vicaris Triple/Gueuze (c’est un cadeau puisque la production est relativement limitée!), la bière triple d’origine a été assemblée avec de la gueuze plus légère en alcool résultant donc à une bière hybride à 7% vol.

Visuellement, c’est blond doré, limpide, d’une belle brillance, fine mousse blanche.

Au nez, c’est surprenant, on retrouve plutôt les arômes de gueuze, avec des notes un peu soufrées.

En bouche, on a la rondeur de la triple et ses arômes fruités, et puis la fraîcheur ainsi que l’acidité assez nette de la gueuze (goût citronné).

Bonne découverte, quasiment en terrasse :-)

Antoine

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *